10 000 articles pour Wikimini, la cyber-encyclopédie des enfants

L’encyclopédie Wikimini, dont la particularité est d’être écrite par des enfants et des adolescents, vient de franchir la barre symbolique des 10 000 articles mis en ligne! Présentation d’un projet alliant TIC et co-construction.

De la démission du pape Benoît XVI à la définition de la photosynthèse, absolument tout y est expliqué… en toute simplicité. Wikimini est en quelque sorte le Wikipédia des enfants. Son contenu s’enrichit jour après jour depuis son lancement en 2008, selon un modèle de fonctionnement ouvert et collaboratif auquel chacun peut activement participer.

Le monde expliqué aux enfants par les enfants
Selon l’organisme, ils sont plus de dix mille encyclopédistes en herbe, répartis dans une trentaine de pays, à avoir apporté leur signature à l’ouvrage. « Tantôt expert en chemin de fer, tantôt passionné de bande dessinée, chacun y partage un peu de sa science en créant de nouveaux articles ou en améliorant ceux rédigés par d’autres utilisateurs », explique-t-on dans un communiqué.
Fait amusant, les textes auxquels ont contribué le plus de rédacteurs jusqu’à maintenant sont ceux sur le « Chat », le « Cheval » et « Harry Potter ». Tous trois ont été coécrits par plus de 40 wikiminautes différents.

Dans les écoles aussi on s’y colle
Sous l’impulsion d’enseignants innovants, entre 10 et 15 % des articles sont créés ou améliorés au sein d’établissements scolaires de tous les continents. L’initiative se veut pédagogique à plus d’un titre : « En faisant des jeunes les producteurs de l’information, ce site favorise l’autonomie dans l’accès au savoir et le développement de leur sens critique », explique Anissa Zeghlache, du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA, France).

Pour visiter le site ou y participer : http://wikimini.org

 

En 75 mots…

Lors du passage au 10 000e article (mars 2013) , les Wikiminautes ont été invités à choisir 3 mots qui définissaient le mieux Wikimini à leurs yeux. L’image qui suit réunit les 75 différents termes évoqués par les participants, en mettant en évidence les plus fréquents.

 

Source : Communiqué.



Partager cet article



Commenter